FORMATION ANTI GASPI’ 
avec l’Association Récup & Gamelles

 

L’idée de cette formation était d’une part d’en apprendre plus sur ce que représente le gaspillage alimentaire : définition, chiffres clefs et enjeux.
Puis d’apprendre, en tant qu’acteur de la sensibilisation à être le mieux armé possible pour  enclencher des changements de comportement chez le public!

LE RÉSUMÉ DE LA FORMATION

  • Les chiffres un peu flippants du gaspillage alimentaire :
    12 milliards de tonnes de déchets produits par an dans le monde, 150 kg soit plus de 159€ par an et par personne en France.
    Ça fait froid dans le dos… Et ici, on ne parle même pas des denrées alimentaires destinés aux animaux d’élevage.
    Images ci-dessous : Graphisme et contenus de la formation Recup et gamelles

 

  • Les idées reçues sur le Zéro Déchet :

« Un truc de hippies, bobos, c’est pas mon problème, c’est trop cher, c’est inaccessible »

  • Et du coup, on fait quoi pour faire changer d’avis ?

    Les gestes essentiels pour éviter le gaspillage :
    Glaner (récupérer des invendus), composter, cuisiner soi-même, faire une liste de courses, ré-aimer les légumes moches (ils ont besoin d’amour eux aussi), emporter les restes, manger de saison, analyser son frigo, interroger les DDM et DLC (dates de limite de consommation sur les produits)… En fait, il y a un millier de façons de lutter contre le gaspillage alimentaire ! 

  • Atelier cuisine
    On a appris à cuisiner plein plein de recettes :
    Pizzas/pancakes et bouchées chocolat à base de pain rassi, soupe de laitue défraichie faits en temps réel ! Mais l’association Recup & Gamelles nous a fait gouter plein de choses : pesto de fanes, ratatouilles d’invendus, fromages récupérés et confitures de fruits pas bô mais en bocaux c’est délicieux (muhaha)

Dites, par hasard, y en a qui aimeraient y gouter ? Par hasard, hein.

  • Les clefs du changement de comportement

    Chaque personne passe par plusieurs phases avant de changer un de ses comportements de façon durable : y en a plus ou moins 7 ! Autant vous dire que pour avoir un comportement positif durable, ça prend du temps et ce n’est pas du tout un processus linéaire… Pour aider quelqu’un dans sa démarche, il faut donc pouvoir identifier le chemin qu’il a déjà parcouru (ou pas) et s’adapter à lui : animateur, facilitateur ou expert, il faut savoir jongler entre les 3 pour offrir la meilleure réponse possible.

    Réfractaires absolus mis à parts (oui on les connait, on en a tous croisés en événement, oui ils sont désespérants et malheureusement y a pas grand chose à faire pour eux si ce n’est de leur montrer à quel point notre mode de vie nous rend heureux ! ), on peut tous changer !! Ouff…

Ca vous intéresse d’en savoir plus ? Dites-le nous !

Pour en savoir plus sur la formation anti gaspi rendez-vous sur le site de notre partenaire Recup & Gamelles